Mémoires d’arbres

Publié le par AANE

Que serions nous sans les arbres ?

Sans nos arbres.

Forces vives de la nature.

Dans les grands déserts arides, qu’un point d’eau vienne à jaillir et voilà que toute une faune, animale et végétale, s’accapare l’endroit. Quelques années plus tard, de grands arbres ont pris possession des lieux sous l’ombrage desquels s’abritent désormais d’autres êtres inféodés au milieu particulièrement ingrat que peut sembler être cet oasis.

À n’en pas douter, les arbres sont indispensables à la survie de tous.

Respectons les !

"Les feuilles ô liberté végétale ô seule liberté terrestre."

Guillaume Apollinaire

Commenter cet article